Les bâtiments seront soumis à une valeur limite de CO2 dès 2023

25.11.19
[IMG 2337]

Dans un objectif de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 50% d'ici à 2030, la commission du Conseil des États s'est prononcée début septembre en faveur de la révision de la loi sur le CO2. La Suisse devrait donc introduit dès 2023 une valeur limite pour les émissions de CO2 pour les bâtiments. Les bâtiments devront passer sous la barre des 20kg d’émission de CO2 au mètre carré au cours d’une année. Par conséquent, nombreux seront les propriétaires à devoir changer leur système de chauffage ou à devoir effectuer des travaux d’isolation. De plus, cette valeur-limite serait réduite tous les cinq ans.

Le Conseil des États souhaite également réduire les émissions de CO2 grâce à une série de nouvelles taxes comme par exemple celle sur les billets d’avion ou le prix de l’essence. Une partie de l’argent récolté grâce à ces nouvelles mesures alimentera un fonds pour le climat. Celui-ci servira à financer différentes actions en faveur de l’environnement. Un programme d’assainissement énergétiques des bâtiments devrait notamment être financé avec pour objectif la réduction de la consommation d’électricité en hiver mais aussi un programme de planification énergétique avec notamment le remplacement de nombreux chauffages à mazout et électriques.