A vos bulletins

25.08.20
[IMG 2416]

Entre les différentes prochaines votations du 27 septembre 2020, l'initiative populaire « Pour une immigration modérée (initiative de limitation) » retient notre attention comme elle touche entre autre le domaine de l'immobilier. Celle-ci projette de limiter la libre circulation des personnes (ALCP), l'un des 7 accords bilatéraux signés en 2000.

Immigration et crise du logement

Selon les opposants à la libre circulation des travailleurs, l'immigration européenne a exacerbé la crise du logement des années 2000. Une forte poussée démographique a en effet eu lieu depuis l'entrée en vigueur de cet accord en 2002, où la population est passée de 7.2 à 8.6 Mio. d'habitants en 2020.

Cela s'explique selon Martin Tschirren, directeur de l'Office fédéral du logement, par une économie qui a attiré plus de travailleurs que la Suisse avait escompté. Toutefois, le marché a rapidement su s'adapter, comme le montre la production des logements qui est passée de 29'000 en 2002 à 50'000 unités par année aujourd'hui. Ce haut niveau s'est poursuivi alors même que l'immigration a reculé depuis 2014, soutenu par les taux hypothécaires historiquement bas.

Vous trouverez les articles originaux sur admin.ch et rts.ch.